COURS  DE : CAPOEIRA - VIET VO DAO - KARATEMODERN JAZZ - HIP HOP - CIRQUE - FITNESS.

cours karate paris
cours karate paris

cours de karate a paris enfants et ados-adults

cours karate paris.jpg
cours karate paris.jpg

cours de karate a paris enfants et ados-adults

cours karate paris (2).jpg
cours karate paris (2).jpg

cours de karate a paris enfants et ados-adults

cours karate paris
cours karate paris

cours de karate a paris enfants et ados-adults

1/3

Cours Karaté a Paris

 

Professeur:  Patrick Médec

 

Discipline: Karaté Shotokan

Sportive de haut niveau 

 

Palmarès: 
2ème de la Coupe de France  Shukokai 2012
3ème d'Europe WUKF 2012
3ème de l’Open Adidas 2012

3ème au Championnat du Monde WUKF TOUTES CATEGORIES 2013

Champion du Monde par equipe WUKF 2013

 

Historique

 

On situe l'origine des toutes premières méthodes de combat il y a à peu près cinq mille ans en Inde. Celles-ci ont été acquises principalement par l'observation des animaux. Ce ne sera qu'au VIème siècle que les techniques de combat seront importées en Chine par le moine Boddidharma et se développeront au monastère de Saolin-Su.

 

Occupée par les chinois en 1429, l'île d'Okinawa, par un décret, interdit à ses habitants le port d'armes, ce qui n'ira pas sans le développement considérable des anciennes méthodes locales de combat. Ce n'est qu'au XIXème siècle, lorsque l'île devînt province du Japon, que l'enseignement de l'Okinawa-Té fut autorisé dans les écoles.

 

Le karaté comme nous l'apprenons de nos jours est la résultante de l'alliance, faite au XVIIIème siècle, de l'art du Te, originaire de l'île d'Okinawa et les arts chinois de la boxe de Saolin, qui est l'art du combat à la main nue. Les techniques et boxe chinoise furent enseignées à l'origine par les moines guerriers du monastère de Saolin dans un premier temps qu'ils quittèrent pour s'installer sur l'île principale de l'archipel des Ryu-Kyu, l'île d'Okinawa.

 

Les îles de l'archipel des Ryu-Kyu étaient de véritables lieux de passage stratégiques pour le commerce et étaient fortement convoités par les pays l'avoisinants. Grâce à la présence de bâteaux de commerce chinois, l'archipel s'est vu introduire les premiers rudiments de la boxe chinoise appelés To-De (main de chine).

 

Au fil des années, le karaté fut exporté dans le monde entier grâce au JKA (Japan Karate Association) qui lança une quête des meilleurs pratiquants de karaté des universités pour les former et en faire des experts incontestables en karaté.

Ce n'est qu'à partir de 1957, après la mort de maître Funakoshi, que se dérouleront les premières compétitions de karaté. La France remportera son premier championat du monde en 1972 et créera ensuite, en 1975 la FFKAMA (Fédération Française de Karaté et Arts Martiaux Affinitaires).

 

A l'heure actuelle on compte quatre grandes écoles de karaté : le Shotokan, le Wadô-Ryu, le Shito-Ryu et le Gojo-Ryu.

Né sur l'île d'Okinawa à Naha en 1968, Sensei Funakoshi était un homme cultivé, poète et respectueux du code moral de ses ancêtres. Ce n'est qu'à l'âge de 13 ans qu'il commence l'apprentissage du karaté avec Sensei Azato (1828-1906), l'un des plus grands experts en karaté de toute l'île. Il appris le karaté de façon traditionnelle où l'apprentissage était strict et rigoureux qui demandait de la patience. L'apprentissage d'un kata pouvait durer des années, tant que l'élève ne l'effectuait pas parfaitement. Gihin Funakoshi transforma cet art traditionnel que l'on appellera par la suite karaté Shotokan. Il créa de nouveaux katas et changea les noms en japonais, qui était jusque là en chinois. Les idéogrammes kara-te (main de Chine) sont transformés en kara-te (main vide).

 

Le style Shotokan

Créé et élaboré par Sensei Funakoshi, Shotokan était à l'origine le nom du bâtiment dans lequel s'exerçait cet art martial. En effet, en 1936, maître Funakoshi fonde son propre dôjô, le Shotokan. Shôtô fait référence à son pseudonyme qu'il utilisiat lorsqu'il écrivait des poèmes et Kan signifiait la place, le dôjô. Ce n'est qu'au fil de son développement que l'on appellera Shotokan un style de karaté aux mouvements linaires, aux postules basses et au traditionnalisme de l'entraînement. Ce style de karaté est basé essentiellement sur l'éducation de la volonté, sur la maîtrise de son corps, l'aspect sportif, le dynamisme et la compétition.

 

Aujourd'hui, le karaté Shotokan créé par maître Funakoshi est diversées en plusieurs écoles selon l'aspect choisi:

_ Selon l'impact technique et l'efficacité on note trois écoles : Masatoshi Nakayama ; Hidetaka Nashiyama et Taiji Kase.

_ Selon l'aspect mental du karaté on note quatre écoles : Sensei Oshima ; Sensei Harada ; Sensei Okuyama et Sensei Egami.